Les leçons de rire d'Arthur

Publié le par Guillaume

Plutôt que de vous faire un article long comme le bras à propos de mon expérience sur le dernier one-man show d'Arthur, je vous propose de partager une petite partie de ma souffrance. Enjoy...


Les leçons de rire d'Arthur par Yatta-Man
 
 
NB: petite erreur à la fin dans le nom du site pour télécharger la musique, il s'agissait en fait de http://musiqueapproximative.net

Publié dans maviecestdelamerde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Melaxi 08/12/2011 09:58


Arghhhh j'adoooore! Comme la simple lecture d'un post sur ton blog peut égayer ma journée, rire à pleine voix dans mon bureau à me taper des barres toute seule devant mon ordi! Un grand merci,
que dire de plus! T'es trop fort! Je kiff! En ce qui concerne cette vidéo, le choix de la musique, les petits commentaires bien choisis, le petit "clink" pour le regard d'auto satisfaction
MOUHAHAHAH punaise trop bon! Jamais j'aurais pensé qu'un jour Arthur me ferait rire...( j'avoue avoir une répulsion profonde limite physique envers ce monsieur) ben v'la c'est fait. Encore merci.

punkill3r 07/12/2011 01:31


Merci, franchement merci !

Tu es un artiste de la vidéo : Tu transformes la réalité à vomir en quelque chose de VRAIMENT drôle !


Chapeau bas.

Dies Irae 29/11/2011 19:21


Excellente vidéo (bande son énorme !)


Spectacle affligeant..

David 29/11/2011 00:50


Je crois avoir trouvé LE qualificatif qui résume bien le spectacle de Jacques Essebag (dit Arthur) : Affligeant !

Jérémy 28/11/2011 14:27


C'est déplorablement consternant. En plus d'être platement vulgaire (Bigard, au moins, il me fait rire), il a pompé plein de trucs à d'autres humoristes. Genre le coup du running gag avec la
mamie, il l'a piqué à Gad Elmaleh dans un de ses spectacles où il sous-entend que certaines personnes de son public comprennent les blagues en retard...


Bref, je sais pas si je suis plus peiné pour lui ou pour son "public" qui apprécie son hum... son humo... mince comment on dit dans ce cas là ?